Vous êtes ici : Accueil > Sécurité > La commune de Pocé-sur-Cisse et le risque inondation

Formulaire de recherche

Le risque INONDATION

Qu'est qu'une inondation ?


Une inondation est une submersion plus ou moins rapide d'une zone, avec des hauteurs d'eau variables. Elle est due à une augmentation du débit d'un cours d'eau provoquée par des pluies importantes et durables

Elle peut se manifester de différentes manières : inondations des plaines, remontée de nappe, rupture d'une digue de protection, ruissellement pluvial, crue torrentielle.

Quels sont les risques d'inondation dans le département ?


L'Indre et Loire est un département irrigué par de nombreuses et importantes rivières dont les crues sont de type inondation de plaine : la Loire, le Cher, l'Indre, la Vienne, la Creuse, sans compter des rivières plus modestes dont les crues plus soudaines peuvent parfois provoquer localement des dégâts : l'Indrois, la Claise, la Brenne, la Manse...

Depuis 1982,  57 communes d'Indre et Loire ont eu une reconnaissance de catastrophe naturelle pour des inondations de plaines.

Inondations par rupture de digue :
Paradoxalement, la construction de levées au cours des siècles le long de la Loire et une partie de la basse vallée du Cher, sur un linéaire total de 150 km, a rendu les inondations potentiellement brutales et dangereuses.

Ainsi, 1846, 1956, 1866 sont des années qui ont marqué l'histoire des crues de la Loire. Les vals ont été inondés par rupture des digues qui les protégeaient et des agglomérations, dont celle de Tours, on été durement sinistrées. Parmi les évènements les plus spectaculaires, citons la destruction de la gare d'Amboise en 1846 et la destruction de 52 maisons  et d'un château à la Chapelle-sur-Loire en 1856.

Un semblable scénario catastrophe peut parfaitement se reproduire. 150.000 habitants de la zone inondable serait alors concernés ainsi que 30% des emplois en zones d'activités du département. L'importance de ces enjeux en fait le principal risque pour l'Indre et Loire.

Inondations par surélévation de nappes :
L'évènement le plus à craindre est l'inondation par remontée de la nappe alluviale des vals situés à l'abri des digues et levées. Une crue, même modeste mais prolongée, de la Loire et du Cher peut provoquer l'inondation des sous-sols et des points bas des vals dans lesquels les enjeux (habitants, biens, activités, équipements...) sont importants. Ce phénomène pourrait précéder une inondation plus grave par rupture de digue.

Inondations, ruissellements et coulées de boues :
Ces inondations se produisent le plus souvent à la suite de fortes pluies d'orage sur de petits bassins versants entraînant la montée rapide des ruisseaux et d'importants ruissellements, voire de ravinements et d'érosion des sols, susceptibles de provoquer des coulées de boues.
Depuis 1982, 108 communes d'Indre et Loire ont eu au moins une reconnaissance de catastrophe naturelle pour des inondations et coulées de boues suite à des orages.

La spécificité du risque majeur est sa faible fréquence et donc sa faible probabilité. En hydrologie, les types de crues sont classés en fonction de leur probabilité d'apparition.
A titre indicatif, les périodes de retour des différentes crues de Loire sont données ci-dessous :
Crue dite décennale ou de retour 10 ans : 1 possibilité sur 10 chaque année.
Crue dite centennale ou de retour 100 ans : 1 possibilité sur 100 chaque année.
Crue dite cinq-centennale ou de retour 500 ans : 1 possibilité sur 500 chaque année.

Que font les autorités pour limiter les effets des inondations ?

Plusieurs axes sont suivis :
- amélioration de la connaissance,
- travaux de protection et diminution des aléas,
- maîtrise de l'urbanisme et diminution de la vulnérabilité (Plan de Prévention des Risques Inondation),
- surveillance de la montée des eaux : réseau CRISTAL, géré par la Direction régionale de l'Environnement,
- préparation de la crise : plan de vigilance de la DDT,
- gestion de la crise : plan de secours spécialisé "Inondations".

Que peut faire la population pour limiter les conséquences du risque inondation ? 

quelques conseils AVANT/PENDANT/APRES


Les risques d'inondation à POCE-SUR-CISSE

La commune située en bord de Loire est traversée par deux cours d'eau, la Cisse et la Ramberge. 

Les inondations sur la commune peuvent être dues : 
- à un débordement de la Loire dans son lit majeur. En cas de très fortes crues de la Loire, la submersion de la digue, voire sa rupture restent possibles, les eaux envahissant alors le val protégé.
- à un débordement de la Cisse dans son lit majeur.
- à une remontée de la nappe phréatique, ce phénomène a lieu lorsque la crue est longue. La nappe phréatique et le cours d'eau tendent naturellement à équilibrer leur niveau.
- à un débordement de la Ramberge du à des pluies torrentielles sur les bassins versants.
 

Au siècle dernier, la vallée de la Loire a connu des inondations catastrophiques dues aux crues de 1846, 1856 et 1866. Rompant les digues, la Loire a occupé son lit majeur, inondant la vallée d'un coteau à l'autre.

La crue de 1856 est considérée comme la plus forte crue observée. Elle sert de référence pour la détermination des Plus Hautes Eaux Connues, ces dernières s'établissent à 58 m NGF au droit du bourg de Pocé sur Cisse entre la RD 1 et la digue. Ceci correspond à des hauteurs d'eau comprises entre 1 et 2 mètres, voire même 3,30 m au lieu dit "parc Ménard".
 

Plan Risques d'inondation

INONDATION & SECURITE

1 - L'annonce des crues

Deux niveaux de surveillance sont exercés : la vigilance et l'alerte.

2 - Le plan de secours spécialisé "inondation"

Déclenché par le Préfet, dès qu'un cours d'eau atteint une cote critique, une cellule de crise restreinte est activée par la Préfecture en vue d'anticiper d'éventuelles mesures préventives pour garantir la sécurité des biens et des personnes.

3 - Transmission de l'alerte à la Mairie

Automotisée depuis janvier 2004, une liste de personnes (maire, adjoints et services techniques) et leurs numéros de téléphone sont enregistrés dans le système automatisé afin de pouvoir être joints immédiatement en cas de déclenchement de l'alerte.
Le maire met en oeuvre son prope plan municipal de sécurité.

4 - Anticiper l'inondation afin d'agir au mieux en cas d'alerte

Le plan familial de sécurité